Anorexie ou l’anomalie du plaisir

Issu de la langue grecque, le terme d’anorexie désigne littéralement « a »-absence ; « orexis »-appétit : l’absence d’appétit. Dans l’observation et l’analyse psychanalytique du trouble, la notion centrale dans ce trouble des conduites alimentaires est le plaisir. En effet, l’individu souffrant d’anorexie a perdu tout plaisir ou toute satisfaction dans l’acte de manger.

Le cercle vicieux qui assaille le sujet atteint du trouble anorexique se résume comme suit : je n’ai plus de plaisir à manger – je ne mange plus – je perds davantage le plaisir de manger etc… On comprend bien que le plaisir est l’émotion essentielle de l’anorexie.

Avant ce trouble, la pulsion première qui conduisait le sujet à se nourrir était liée à une satisfaction : c’est d’abord le plaisir du bébé recevant son biberon de la part d’une mère bienveillante ; puis c’est le plaisir de l’enfant/l’adulte qui se nourrit parce que le souvenir de ses premiers plaisirs nourriciers l’y ont incité.

Si l’émotion de plaisir disparaît de l’acte de manger, le sujet n’est plus poussé à la faire. Alors, il arrête de se nourrir et se décharne, se meurt à petit feu. Le plaisir motive l’individu à se nourrir ; dès lors que le plaisir n’est plus, le sujet non plus. La perte de plaisir qui régit le trouble anorexique n’est pas irréversible : de nombreux bébés qui refusaient de manger deviennent de vrais petits gourmets et de nombreux adultes ayant connu un épisode anorexique renouent avec des repas complets.

Dans les deux cas, le plaisir est une émotion qui s’apprend, qui s’apprivoise et qui se cultive. C’est parce l’on aura donné goût à l’individu pour se nourrir qu’il en ressentira un plaisir suffisant pour assurer sa survie en continuant de s’alimenter.

Sans plaisir, l’énergie du sujet court à l’échec et s’évanouit. Le plaisir connu d’avoir été alimenté par un tiers, vecteur de satisfaction, conditionne le plaisir perçu de manger.

Géraldine Munch

Si ce contenu vous a intéressé, partagez Partager sur TwitterPartager sur FacebookPartager sur GooglePlusPartager sur PinterestPartager sur Linkedin