Message sur le Forum
Forum

Amanda

Question : Bonjour je m’appelle Amanda et je suis anorexique non-vomisseuse depuis un an et demi. Je me prive de nourriture depuis longtemps et je n’en suis pas dégoutée, j’en ai tout le temps envie, je ne pense qu’à ça et j’ai souvent été à la limite de la crise de boulimie qui est ma hantise.J’ai un besoin permanent d’hyper-contrôle , je surveille attentivement l’évolution de mon poids et je compte tous les jours les calories que j’ingurgite et dont j’ai fixé une limite à ne pas franchir.Je veux m’en sortir avant qu’il ne soit trop tard, pur ce faire je suis suivie par un psy en ville et j’ai établit avec mon petit ami un programme pour reprendre du poids sans avoir peur.J’ai commencé par ne plus me peser 2 fois par jour mais deux fois par semaine et j’ai établit une courbe de poids qui me fait prendre 300 g toutes les deux semaines et j’augmente mon nombre de calories quand mon poids s’est bien stabilisé. Depuis deux mois j’ai pris plus de deux kilos et quand j’y pense je suis terrorisée, j’ai du mal à m’accepter comme je suis, j’ai la sensation d’être plus à l’étroit dans mes vêtements j’ai peur de grossir trop vite et de perdre le contrôle. Aujourd’hui je pèse 46,8 kg pour 1m68 ( contre 42 kilos en septembre dernier) et cela fait plus d’un mois que je suis passée de 1200 à 1300 calories par jour et j’ai trop peur pour arriver à passer au pallier des 1400 calories, je ne suis pas sûre d’être stabilisée vraiment et je suis au niveau de la borne supérieure ( limite autorisée ! ) de ma courbe de poids.

Je ne me rend pas compte si ma méthode vaut quelque chose si je veux m’en sortir sans hospitalisation et si je suis la bonne voie.Je n’ai aucune idée de la vitesse à laquelle je devrai prendre les kilos ( j’ai fixé 300 g toutes les deux semaines arbitrairement de moi-même) et comment arriver à résister à la tentation omniprésente de me remettre au régime.Je sais qu’un diététicien serai plus à même de me répondre mais il n’est plus possible de lui poser des questions.J’espère que vous pourrez quand même m’aider Merci

Réponse : Vous décrivez une conduite anorexique, et la mise en place d’un programme alimentaire strict, sur votre initiative. Vous dîtes être aidée par votre ami, ce qui représente un soutien important. Votre désir de progresser vers un mieux-être est encourageant. La prise de poids est encourageante, la gêne que vous ressentez peut se comprendre, votre corps change progressivement. Tout changement implique un temps d’habituation, ce qui fait partie du processus. Vous précisez vouloir éviter l’hospitalisation.

Il ne nous est pas possible de vous conseiller précisément sur votre méthode. Vous dîtes ne pas pouvoir en parler à un diététicien, sans préciser pourquoi. Nous pouvons alors vous conseiller d’évoquer votre situation avec un médecin, généraliste ou nutritionniste, qui sera à même de vous renseigner et de répondre plus précisément à vos questions. Il paraît important que vous puissiez bénéficier de repères dans la progression que vous entreprenez.

Nous pouvons également vous conseillez de rencontrer un psychologue, thérapeute ou psychiatre, en parallèle de vos efforts personnels. Un suivi psychologique peut vous permettre d’évoquer vos doutes, vos craintes, la relation à votre corps, d’être soutenue dans les moments difficiles que vous pouvez traverser.

Julie Chrétien, psychologue

Si ce contenu vous a intéressé, partagez Partager sur TwitterPartager sur FacebookPartager sur GooglePlusPartager sur PinterestPartager sur Linkedin