Message sur le Forum
Forum

Anonyme 3

J’ai 18 ans, et je suis consciente de mes troubles alimentaires.

Cela va faire maintenant un an, que j’ai tendance a me faire vomir après les repas, je ne sais pas trop pourquoi je fais ça, mais c’est plus fort que moi. J’ai une envie soudaine de me vider de tout ce que j’ai avalé, je m’enferme dans les toilettes et sans bruit je me fais vomir, une fois la chasse tirée, je ressors toute naturelle, toute souriante pour ne pas que ma famille ne se doute de quelque chose.

Cependant depuis trois mois, il ne se passe pas un jour sans que je me fasse vomir, et même j’arrive à me faire vomir trois à cinq fois dans une même journée.

En effet il y a trois mois, ma sœur est morte et je pense que cela beaucoup accentué mes troubles alimentaires.

Je me cache dans mes jeux pour qu’on me cherche, et j’essaie de me cacher mal, pour qu’on me trouve. Je dis à tout le monde que je mange beaucoup, d’ailleurs je mange devant eux, je vide des paquets de biscuits, des pots de nutella, je dévalise le frigo et tout le monde s’étonne de me voir manger autant sans pour autant que je grossisse. Je veux qu’on me trouve et pourtant

je ne veux pas me montrer, la honte… la honte de ce que je fais… les autres qui n’ont jamais connu de troubles alimentaires, ne peuvent pas comprendre, moi-même je trouvais ridicules les gens qui refusent la nourriture, ou qui se la font vomir avant que moi aussi je ne sois concernée.

Alors je reste cachée…

Cependant il faut avouer que je me suis montrée, j’ai parlé de mon problème à une très bonne amie, elle me soutient mais sans plus, elle doit elle aussi penser que ce que je fais est ridicule et que si je veux revenir à un régime alimentaire ordinaire il suffit d’arrêter de se faire vomir. Alors j’en ai parlé à mon copain, mais je crois qu’il pense la même chose.

Et cela m’enfonce plus, de savoir que les personnes à qui l’on ose le plus se confier nous prennent pas au sérieux et n’essaient même pas de comprendre.

Je voudrais simplement pouvoir me montrer à une personne qui peut me comprendre, je pense que ces personnes là ne peuvent être que celle qui ont été dans le même cas que moi.

Alors pour finir avec une note positive, je dis que l’unique façon de s’en sortir c’est de nous entraider, nous, les personnes ou ex-personnes concernées!!!