Les groupes de parole

Temps de lecture : 2 minutes

On connaît aujourd’hui la place plus qu’importante de la parole dans la relation de soin. Parler soulage, parler soutient. Les groupes de parole en thérapie sont des moments cruciaux et privilégiés.

Ils sont placés sous le signe de la rencontre entre personnes atteintes des mêmes troubles, comme les troubles du comportement alimentaire. Un lien se crée, celui de l’écoute et de l’entente, celui de la compréhension et de la bienveillance. “Parler, c’est marcher devant soi.” Raymond Queneau

Les règles des groupes de parole

Les groupes de parole permettent d’échanger, de se livrer, de livrer ses peurs, ses doutes, ses questionnements. Les patients, mais aussi les proches sont parfois invités à y participer dans une dynamique de prise en charge globale du patient.

Si les groupes de parole sont de véritables soutiens dans la thérapie des troubles alimentaires, voici les règles principales permettant leur bon déroulement.

  • L’anonymat
  • La confidentialité
  • Le respect
  • Le non-jugement
  • La liberté d’expression et de silence
  • La discrétion
  • L’honnêteté
  • L’écoute
  • L’empathie

Les groupes de parole, un lieu d’échange

Les groupes de parole sont encadrés par des professionnels. Ils sont un lieu d’échange et d’écoute, et permettent notamment de sortir de l’isolement qu’engendrent souvent les troubles du comportement alimentaire.

Ils favorisent l’interaction, mais aussi l’expression émotionnelle parfois bloquée voire séquestrée par la maladie. Les groupes de parole permettent d’échanger, de partager ses conseils. Ils sont un véritable groupe de soutien pour les personnes atteintes de TCA.

En effet, le groupe permet de découvrir, d’entendre, de comprendre et parfois de réaliser. De réaliser comment le trouble fonctionne, que d’autres personnes vivent le même combat. Car comprendre ce qui se passe chez l’autre, c’est aussi souvent l’acte de comprendre par effet miroir ce qui se passe en soi.

En réalité, les liens qui se créent dans le groupe de parole sont un tremplin vers la guérison. La parole circule librement et se crée donc un lieu de partage, d’échange et d’interaction où la circulation de la parole et des émotions sont libres.

Enfin, être écouté, est salvateur. C’est un acte qui repose, qui soulage un temps et qui permet parfois de défaire des nœuds. Ne pas être seul et déposer ses valises émotionnelles entouré de personnes qui comprennent, c’est aussi savoir évoluer et adopter un nouveau regard sur soi et la vie.

Les groupes de parole, un temps pour prendre le temps

Parallèlement, les groupes de paroles sont également un temps pour la personne atteinte de troubles du comportement alimentaire comme pour ses proches, de prendre le temps.

Ils permettent de s’asseoir pour comprendre, pour s’exprimer, pour réfléchir. La spirale des troubles alimentaires est telle qu’il est souvent difficile d’y mettre un bouton pause. Rendez-vous avec l’équipe médicale, vie quotidienne, troubles, ruminations.. Les groupes de parole dans la guérison des troubles alimentaires, sont ainsi le temps idéal pour saisir la possibilité de comprendre, de mettre des mots sur une difficulté ou simplement d’y réfléchir.

Enfin, comme Pierre Falardeau le dit, “l’important n’est pas de bien ou mal parler, mais de parler”.  Car autant que parler soulage, être entendu apaise.