Les T.C.A ou quand la nourriture nous tue.

Ce qui reste commun aux différentes variantes des Troubles des Conduites Alimentaires, c’est bien l’utilisation détournée de la nourriture. Source princeps de vie, la nourriture s’en retrouve pervertie. Elle n’est plus l’objet d’un besoin vital mais celui d’une angoisse fondamentale.

Aussi bien dans l’anorexie, la boulimie que dans l’hyperphagie, on se rend compte que la nourriture a quitté sa fonction première : maintenir l’individu en vie. C’est en cela que les aliments son pervertis : ils ne sont plus consommés pour garantir la pérennité de l’organisme mais utilisés à des fins défensives. Des défenses… mais contre quoi ? Probablement contre une angoisse insupportable et qui consume le sujet à petit feu : angoisse du manque dans la boulimie, angoisse d’un trop-plein dans l’anorexie, angoisse de solitude dans l’hyperphagie ? Dans tous les cas, la nourriture n’est plus une nécessité pour vivre mais une nécessité pour survivre : survivre à des pensées qui hantent l’individu et le menacent de l’intérieur.

Dès lors, la nourriture en vient à tuer le sujet ; il se meurt en lui-même car ses obsessions alimentaires l’empoisonnent. Dans l’anorexie, on pourrait davantage comprendre combien la personne qui en souffre meurt de l’extérieur, tant son corps s’efface peu à peu. « La nourriture, cela me bouffe » : cette phrase énoncée par une personne souffrant de boulimie reprend sarcastiquement l’utilisation mortifère de la nourriture. Les T.C.A font état d’un symptôme où la nourriture nuit au sujet, l’aliène et le dépossède de ses forces, par l’effort psychique et physique appelé par les principes alimentaires que les sujets se dictent à eux-mêmes.

La valence pathologique des Troubles des Conduites Alimentaires réside dans une consommation pervertie de nourriture. Les aliments ne sont plus sources de vie mais d’ennuis ; manger ou ne pas manger devient un supplice qui précipite le sujet dans l’abysse.

Géraldine Munch sur Boulimie.com par Pascal Couderc

Géraldine Munch est psychologue clinicienne et auteure, totalement bilingue français espagnol.

Pascal Couderc est psychologue clinicien , psychanalyste et auteur, fondateur de boulimie.com en 1998. Il exerce à Montpellier et à Paris.

Partagez Partager sur TwitterPartager sur FacebookPartager sur GooglePlusPartager sur PinterestPartager sur Linkedin