Les thérapies de la boulimie

Temps de lecture : 3 minutes

La boulimie est un trouble du comportement alimentaire dont il est possible de sortir grâce à l’accompagnement adéquat, psychologique, médical et nutritionnel. Les thérapies sont là pour accompagner le patient vers la liberté et la reconstruction. Elles sont un soin du corps et de l’esprit, la lumière au bout du tunnel.

La psychothérapie individuelle pour sortir de la boulimie

La psychothérapie est un moyen de travailler sur soi. Travailler sur certaines perturbations comportementales, sur une souffrance psychique. Mettre des mots sur ce qui trouble, sur ses sentiments et déposer ses bagages. C’est aussi comprendre l’origine de ce trouble, parfois multifactoriel, toujours symptôme d’un mal-être profond et silencieux.

La relation d’aide apportée par la psychothérapie est un excellent soutien émotionnel dans sa guérison et sa reconstruction. En se questionnant, en s’exprimant, il est possible de dénouer certains liens. Cela permet ainsi d’exorciser le mal qui ronge la personne atteinte de boulimie. Si les symptômes (crises, compulsions, obsessions) sont des symptômes, c’est parce qu’ils sont le reflet d’une douleur psychique bien ancrée.

La psychanalyse pour soigner la boulimie

La psychanalyse est une méthode d’investigation des processus psychiques. Fondée par Freud au 19ème siècle, elle permet d’investiguer certains processus psychiques profonds, ancrés. Elle permet de dénouer certains traumatismes parfois à l’origine de la boulimie.

Cette méthode qu’est la psychanalyse est également un moyen thérapeutique de laisser dire ce qui est à être dit même si cela ne fait aucun sens. Elle permet d’évoquer ses souvenirs et parfois ses rêves, qui ne sont autre que des images formées par l’esprit et représentatives de la réalité psychique. C’est d’autant plus le cas si la boulimie perdure dans le temps, pendant des années, synonyme parfois de souffrances psychiques très ancrés.

Les groupes de parole pour sortir de la boulimie

La thérapie de groupe est une forme de psychothérapie, permettant aux participants de s’exprimer face aux autres, mais aussi de comprendre, de prendre du recul sur leurs situations respectives. (voir notre page à ce sujet)

Cette démarche qu’est la thérapie de groupe, est axée sur la parole et vise à aider les participants à établir des liens entre leurs difficultés et leur histoire, par la parole, la verbalisation des émotions ou par effet miroir. Cet espace privilégié permet également aux participants de comprendre qu’ils ne sont pas seuls à vivre avec la boulimie. En effet, la guérison est possible et libératrice.

La thérapie familiale pour sortir de la boulimie

Lorsqu’un individu est atteint d’un trouble alimentaire comme la boulimie, l’entourage proche en est impliqué par effet de domino. Engager une thérapie familiale est alors un moyen efficace d’inclure les parents, le conjoint ou encore la fratrie dans la guérison de ce trouble alimentaire.

C’est également le moyen le plus sain de recueillir la parole de l’entourage. Leur souffrance, leurs questionnements, leurs interrogations ou encore leurs peurs.

La thérapie comportementale et cognitive pour sortir de la boulimie

Cette technique qu’est la thérapie cognitive et comportementale permet d’accompagner la personne atteinte de boulimie. Les TCC permettent de modifier durablement le comportement alimentaire par l’apprentissage de nouveaux fonctionnements. Elle permettent également d’informer, d’expliquer, de préciser certaines informations essentielles. Mais aussi d’évaluer le trouble et son intensité ou encore d’apprendre à gérer les crises.

La thérapie est essentielle afin de restructurer le comportement alimentaire, tout en prenant en compte le psychisme comme le travail de l’estime de soi ou encore du corps, et la mise en place de stratégies.

Enfin, diverses thérapies parallèles (comme l’art-thérapie ou la musicothérapie) ont fait leur preuve dans la guérison des troubles alimentaires.