Message sur le Forum
Forum

Emilie

Moi aussi je fais partie de toutes ces femmes qui souffrent de la boulimie et de l’anorexie : j’ai en effet alterné périodes de maigreur et périodes de ” gavages ” et aujourd’hui encore je souffre de ce problème .

J’ai été tellement maigre que je perdais mes cheveux souffrait des articulations, avait des hématomes à chaque petits coups et n’arrivais plus à dormir. Ma famille souffrait de me voir ” disparaître petit à petit et se sentait vraiment inutiles faces à ma ténacité : je ne mangeai plus que du pain et du fromage allégé et refusais tout ce qui pouvait contenir des matières grasses ou du sucre. Petit à petit j’ai perdu tout contact social et toutes amitiés avec qui je ne pouvais plus sortir ou m’amuser : en effet j’étais trop fatiguée et je commençais une dépression ce qui n’arrangeait rien à mes rapports avec les autres.

Aujourd’hui je commence une nouvelle psychothérapie parce que mon ancienne psychiatre n’avait fait que des dégâts et ne m’avait pas du tout aidé. J’ai du mal à retrouver ma confiance et je me demande même si je ne suis pas vouée à supporter cette maladie toute ma vie.

Ces périodes de boulimies reflètent mon sentiment de solitude et ma peur de la vie et de l’échec. Je sais que je ne suis pas la seule à vivre ce cauchemar mais je souhaite vraiment m’en sortir un jour pour pouvoir dire enfin que la vie vaut d’être vécue et que me suicider aurait été une grave erreur : il me reste encore du chemin avant de parvenir à cette étape mais je garde espoir et pense en priorité à ma famille et à mes proches et à l’avenir qui m’attend.

Je souhaite à toutes les femmes et filles qui souffrent d’anorexie ou/et de boulimie bon courage et ne perdez pas espoir.

VOUS N’ÊTES PAS SEULES.

Partagez Partager sur TwitterPartager sur FacebookPartager sur GooglePlusPartager sur PinterestPartager sur Linkedin